Magritte, publicitaire malgré lui

René Magritte est un peintre surréaliste belge du XXème siècle. Il est très connu en Europe et détient un style artistique particulier qui le rend facilement identifiable. Sa notoriété et le thème de ses tableaux en font un des artistes préférés des publicitaires qui s’amusent à détourner ses oeuvres.

En 1929, il peint La trahison des images, qui deviendra son tableau le plus célèbre. Ce tableau est une mise en abîme. Il voulait montrer qu’un tableau représentant une pipe, même peinte de la manière la plus réaliste, n’était pas une pipe, mais simplement l’image d’une pipe. Une image reste l’interprétation d’un objet, et non l’objet lui même puisqu’il n’en a pas les fonctions. « Les titres des tableaux ne sont pas explications et les tableaux ne sont pas des illustrations des titres »

magritte-La-trahison-de-image

De nombreux publicitaires s’inspireront de ce tableau dans leurs campagnes, afin d’utiliser le contraste entre le texte et l’image.

allianz-magritte

En 2001, Siemens présente son nouveau mobile en déclarant “ceci n’est pas un mobile”

Siemens

CCFD s’inspire de La trahison des images en 2010 avec sa campagne Terre solidaire afin de lutter contre les clichés.

ccfd2 ccfd1
Son tableau Le conquérant (1926) est aussi beaucoup retrouvé dans le monde de la publicité. Sur un fond surréel et menaçant, une planche en bois remplace un tête sur un buste d’homme en costume. Ce tableau sera notamment repris par le parfum Eminence et la marque de vodka Absolut.

magritte-leconqueranteminence absolut

Les nuages de son tableau Les temps menaçants (1929) ont inspirés Air France en 1976 pour leur campagne “voyage au pays des rêves”

airfrance magritte-lestempsmenacants

Enfin, dans Le modèle rouge (1935), Magritte met en scène des pieds-chaussures dans un décors ordinaire. Cette métamorphose est réutilisée par les douanes canadiennes en 1975 pour s’adresser à leurs voyageurs.

magritte-lemodelerouge douanes-canada

Magritte nous apporte une vision déformée de la réalité et nous fait remettre en cause ce que nous croyons voir. Il est aujourd’hui devenu un objet publicitaire puisque ses images étranges et décalées se sont introduites dans nos vies de tous les jours et marqué nos imaginaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>